Règles de validation

Modalités d’admission - Validation des connaissances

Admission

Il s’agit d’un cursus à entrée sélective. Pour les étudiants issus d’une première année de master (M1) l’admission en M2 requiert la validation des 60 ECTS de M1 (les étudiants ayant suivi à l’étranger, hors LMD, un cursus différent d’un niveau équivalent peuvent néanmoins poser leur candidature).
L’admission en parcours recherche Acoustique Physique est soumise à l’approbation du responsable de la spécialité, après consultation des responsables de parcours, qui prendront en compte le dossier de l’étudiant, l’adéquation de son cursus antérieur avec le parcours demandé ainsi que son projet professionnel.

Dispositions de validation

L’organisation des enseignements est semestrielle. Chaque UE est validée dès que l’étudiant satisfait au contrôle des connaissances par une note supérieure ou égale à 10/20. L’étudiant obtient alors les crédits (=ECTS) correspondants et l’UE est définitivement acquise.
Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées soit par un contrôle continu, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. Les modalités propres à chaque UE (et aux ECUE qui les composent) seront communiquées dès le début des cours.
La compensation est automatique entre les ECUE d’une même UE. En parcours recherche, la compensation s’applique automatiquement aux UE d’un même semestre à condition que l’étudiant ait validé au moins 21 crédits sur 30 et que sa moyenne semestrielle (moyenne calculée en pondérant chaque UE par le nombre de crédits correspondant) soit supérieure ou égale à 10.
Il n’y a pas de compensation entre semestres : pour l’obtention complète du M2, l’étudiant doit donc obtenir la validation des deux semestres séparément.

Jury et compensations dérogatoires

Le jury de la spécialité est constitué des responsables de la spécialité, des responsables de parcours, et de membres extérieurs. Ce jury est souverain, dans le cadre des textes en vigueur, pour examiner les demandes de compensation dérogatoires aux règles énoncées précédemment.

Haut de page