Actualités

Les ultrasons biomédicaux mis à l’honneur sur BFM Business

Mickaël Tanter était l’invité de l’émission "Votre santé m’intéresse", diffusée le 19 novembre 2016 sur BFM Business, pour présenter l’avenir des ultrasons pour le diagnostic médical.

Lien vers la vidéo


École d’été "Spatio-Temporal Control of Waves : From Imaging to Sensing" à Cargèse du 24 au 28 avril 2017

Une école d’été intitulée "Spatio-Temporal Control of Waves : From Imaging to Sensing" est organisée à Cargèse du 24 au 28 avril 2017 avec un programme centré autour des milieux diffusants et des approches multi-capteurs.

Plus d’informations ici


Une moisson impressionnante de prix internationaux et nationaux pour les étudiants de Physique des Ondes pour la Médecine

A la pointe de la recherche à l’interface entre la physique et la médecine, l’équipe « Physique des Ondes pour la Médecine » de l’Institut Langevin aura vécu une année 2016 extrêmement riche, avec un déménagement dans de nouveaux locaux de 1200 m² au 17 rue Moreau 75012 Paris, la création du premier ART (Accélérateur de Recherche Technologique) de l’Inserm consacré aux ultrasons biomédicaux et le lancement de plusieurs nouvelles thématiques de recherche innovantes. En récompense de la qualité de leurs travaux et de leur implication, les doctorants et post-doctorants de l’équipe Inserm U979 « Physique des Ondes pour la Médecine » ont reçu une moisson impressionnante de prix de recherche, internationaux et nationaux :

  • Charlie Demené, lauréat du Prix de la Chancellerie des universités de Paris 2016 pour sa thèse sur « L’imagerie fonctionnelle cérébrale par ultrasons chez l’homme : preuve de concept clinique en neurosciences et sciences cognitives ».
  • Emmanuel Cohen, lauréat du 2016 Best Poster Presentation Award de la conférence Computer Methods in Biomechanics and Biomedical Engineering à Tel-Aviv (Israël) pour ses travaux intitulés “3D vessel extraction in the rat brain from Ultrasensitive Doppler images”.
  • Le Student Paper Award du IEEE International Ultrasonics Symposium a été remporté par :
    • Elodie Tiran en 2016 pour ses travaux sur « Multiplane wave imaging increases signal-to-noise ratio in ultrafast ultrasound imaging »
    • Marion Imbault en 2015 pour son étude intitulée « Robust sound speed estimation for hepatic steatosis assessment »
    • Charlie Demené en 2014 pour sa présentation intitulée « Comparison of tumor microvasculature assessment via Ultrafast Doppler Tomography and Dynamic Contrast Enhanced Ultrasound »
    • Clément Papadacci en 2013 pour ses travaux « Towards Backscattering Tensor Imaging (BTI) : Analysis of the spatial coherence of ultrasonics speckle in anisotropic soft tissues »
  • Marine Bézagu, lauréate de plusieurs prix :
    • Prix le Monde de la recherche universitaire 2016 et Prix de la Chancellerie des universités de Paris 2016 pour sa thèse sur les « Réactions chimiques et mélanges locaux induits par ultrasons : vers une chimiothérapie ciblée » ;
    • Bourse française L’Oréal-UNESCO 2015 pour les femmes et la science pour poursuivre ses travaux de thèse sur l’encapsulation de produits anticancéreux dans des gouttes de perfluorocarbone ;
    • 2016 Best Poster Award du symposium Ultrasound Contrast Imaging à Rotterdam (Pays-Bas).
  • Clément Papadacci, récompensé pour ses travaux de thèse sur « L’imagerie échographique du cœur et des artères chez l’homme : vers l’imagerie ultrarapide 3D et l’imagerie du tenseur de rétrodiffusion ultrasonore » par :
    • le Prix de la Chancellerie des universités de Paris 2015
    • le Prix Jeune Chercheur 2015 de la Fondation Bettencourt-Schueller
    • le Prix de thèse Innovation 2015 de la Société Française du Génie Biologique et Médical
  • Wojciech Kwiecinski, lauréat du Prix Jeune Chercheur 2015 de la Société Française du Génie Biologique et Médical pour sa thèse intitulée « Thérapies ultrasonores cardiaques guidées par élastographie et échographie ultrarapide »
  • Claudia Errico, lauréate du 2015 Best Poster Award du symposium Ultrasound Contrast Imaging à Rotterdam (Pays-Bas).
  • David Maresca, lauréat du 1er prix du 2015 Young Investigator Award – Basic Science au congrès EuroEcho Imaging à Séville (Espagne) pour « Ultrafast Doppler imaging of intramyocardial coronary arteries ».
  • Olivier Villemain, lauréat du 4ème prix du 2015 Young Investigator Award – Basic Science au congrès EuroEcho Imaging à Séville (Espagne) pour « Non-invasive ultrasonic chordal cutting » et du 2015 Best Rapid Presentation de la conférence ParisEcho pour « Pulsed cavitational ultrasound for non-invasive chordal cutting guided by real-time 3D echocardiography ».

Deux prix pour la startup LightOn : un co-processeur optique ultra rapide et économe en énergie pour l’intelligence artificielle

La start-up LightOn, incubée par Agoranov, propose une alternative aux processeurs génériques (CPU) et co-processeurs spécialisés (GPU) habituellement utilisés dans l’analyse des données de très grande taille. Leur technologie repose sur le développement d’appareils basés sur le contrôle de la propagation de la lumière qui pourraient être utilisés comme co-processeurs ultra-rapides pour le traitement des données. Le brevet à l’origine de LightOn a été développé par six inventeurs, dont un enseignant-chercheur de l’Université Paris-Diderot, membre de l’Institut Langevin (ESPCI/Université Paris Diderot/UPMC/CNRS/Inserm), maintenant CTO de LightOn, et deux enseignants-chercheurs de l’UPMC, membres du laboratoire Kastler-Brossel (UPMC/CNRS/ENS/Collège de France) et du Laboratoire de Physique Statistique (ENS/CNRS/UPMC). Il est le fruit d’une longue collaboration interdisciplinaire entre les co-inventeurs dans le domaine du traitement optique de données.

Light On a récemment reçu deux prix :

  • Prix des Startups Normaliennes, Prix du Jury, 25 Novembre 2016
  • Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris, catégorie « Technologies numériques », 14 décembre 2016

Crédits photo : Choukhri Dje / Paris&Co


Trophées de l’Innovation de l’INPI

L’Institut Langevin nominé aux 25e Trophées de l’Innovation de l’INPI.

Lien INPI


A la recherche d’une très rare chauve-souris ’panda’ au long de la rivière Congo

La chauve-souris papillon, /Glauconycteris superba/, est endémique de la zone de forêt tropicale de l’Afrique, où elle était connue auparavant de seulement cinq spécimens. Nous rapportons ici la capture de 10 individus dans deux localités de la République démocratique du Congo (réserve forestière de Mbiye et Yoko) et nous présentons les premières données acoustiques des espèces enregistrées à l’aide d’un microphone conventionnel et d’un système acoustique développé en interne pour la localisation 3D en temps réel. Nos comparaisons morphologiques montrent que les femelles sont plus grandes et plus lourdes que les mâles, et que les deux sexes présentent le même modèle de coloration de la fourrure. Nous avons trouvé quelques variations individuelles concernant la largeur des deux bandes blanches latérales sur le ventre, et le nombre et l’extension des taches d’épaule blanches. Les enregistrements d’écholocation montrent l’alternance entre deux types d’appel (A et B), différents en fréquence, en bande passante et en durée. Les signaux acoustiques obtenus avant capture et après relâchement ont révélé des variations importantes en fonction des trajectoires et des conditions environnementales. Les caractéristiques acoustiques, les mesures des ailes et le modèle unique de fourrure noire et blanche de /G. superba/ suggèrent qu’il s’agit d’une espèce de canopée capable de voler à haute vitesse. Nos résultats seront utiles pour de futures études écologiques afin de fournir de nouvelles données sur l’étendue, la taille de la population, les tendances et les menaces de /G. superba/ afin de mieux évaluer son état de conservation.

Lien vers le papier (anglais)

Lien vers un article du Journal CNRS


Une machine de Turing avec des vagues pour mémoire

Les ordinateurs possèdent un certain nombre de « cases » mémoires discrètes contenant elles-mêmes une information digitale. Cette quantification est liée fondamentalement au fait que l’information est stockée sous forme d’entités discrètes, par exemple sous forme d’électrons pour les ordinateurs ou de bases d’ADN pour le vivant. Est-il possible d’imaginer une mémoire conservant un caractère analogique même au niveau élémentaire ? C’est ce que vient de montrer une collaboration de chercheurs du Laboratoire Matière et Systèmes Complexes (Université Paris Diderot, CNRS) et de l’Institut Langevin (ESPCI Paris, CNRS) à l’aide d’un objet singulier formé d’une goutte et de son cortège d’onde.

Lorsqu’un bain liquide est vibré verticalement, il est en effet possible de faire rebondir indéfiniment une goutte de ce même liquide à la surface du bain. Lors de ses rebonds successifs la goutte crée des ondes de surface qui vont pouvoir la propulser. La trajectoire de la goutte à la surface du bain est pilotée par ce couplage dynamique entre la goutte et le paquet d’onde qu’elle génère. Les chercheurs ont pu montrer qu’un tel système, dans lequel l’information est stockée sous forme d’ondes, pouvait réaliser les opérations élémentaires d’écriture, de stockage, de lecture et d’effacement. Ces opérations élémentaires sont nécessaires pour réaliser une « machine de Turing » à la base du fonctionnement de tous les appareils mécaniques de calcul, tel un ordinateur et sa mémoire.


Quand le désordre peut conduire à la transparence

Des chercheurs de l’Institut Langevin ont récemment montré que certains milieux désordonnés appelés "hyperuniformes" peuvent être à la fois denses et transparents. Cette découverte surprenante permettant un nouveau contrôle de la propagation des ondes en milieux désordonnés vient d’être publiée dans la revue Optica.


Une nouvelle approche du retournement temporel

Peut-on faire revivre à une onde sa vie passée ? Ce problème a été largement étudié à l’ESPCI Paris, notamment dans le cas des ondes acoustiques et électromagnétiques. Le procédé, appelé « miroir à retournement temporel », nécessite de nombreux capteurs et un matériel électronique assez lourd. Mais des équipes de l’Institut Langevin et du Laboratoire PMMH viennent de revisiter le phénomène de manière originale en s’appuyant sur les symétries entre l’espace et le temps, et en s’affranchissant de tout matériel électronique. Baptisé « miroir temporel instantané », le concept a été testé avec des vagues, et les travaux associés sont publiés dans Nature Physics.

Contacts

  • Emmanuel Fort : emmanuel.fort (arobase) espci.fr
  • Mathias Fink : mathias.fink (arobase) espci.fr

Médaille de Bronze du CNRS attribuée à Olivier Couture

L’Institut des sciences biologiques (INSB) a attribué la médaille de bronze 2016 à Olivier Couture pour ses travaux de recherche.

La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste prometteur dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.


Des structures plasmoniques pour étendre la portée des transferts d’énergies inter-moléculaires

Des chercheurs de l’Institut Langevin viennent de publier dans Physical Review Letters une expérience qui montre qu’il est possible, grâce à un simple miroir d’argent, d’étendre d’un facteur mille la portée du transfert d’énergie entre molécules.

Les transferts d’énergie entre molécules sont des processus élémentaires observés dans de nombreux domaines, de la biologie à la physique. A titre d’exemple, certains organismes impliqués dans la photosynthèse présentent des transferts d’énergie entre des molécules « donneurs » (antennes collectrices) et des molécules « accepteurs » (centres réactionnels) qui sont particulièrement efficaces. Cependant, ce processus est limité à des distances entre molécules très courtes, typiquement de l’ordre de quelques nanomètres.

Nous avons démontré que, en utilisant un simple miroir d’argent, il est possible d’augmenter d’un facteur mille l’étendue du transfert d’énergie. Dans ce cas, les ondes électromagnétiques impliquées dans le processus habituel sont remplacées par des ondes guidées se propageant à l’interface entre la surface d’argent et le milieu environnant (de l’air par exemple, ou une couche de polymère). Ces ondes, appelés plasmons de surface, transportent l’énergie sur de grandes distances (distances allant jusqu’à plusieurs micromètres pour la lumière visible). Ceci permet d’augmenter considérablement la distance entre le donneur et l’accepteur. Notre travail démontre pour la première fois que la distance sur laquelle a lieu le transfert d’énergie et son efficacité peuvent être fortement augmentés grâce à l’exploitation des plasmons de surface.

Augmenter l’efficacité du transfert d’énergie pourrait permettre d’importantes innovations pour une grande variété d’applications, allant de la collection de l’énergie solaire à l’étude d’interactions biologiques ayant lieu sur des échelles difficilement accessibles avec les techniques actuelles.

Lien vers l’article


Claudia Errico et Marine Bézagu récompensées au Symposium on Ultrasound Contrast Imaging

Claudia Errico et Marine Bézagu ont reçu le prix de la meilleure présentation et du meilleur poster au Symposium on Ultrasound Contrast Imaging. Elles ont été récompensées pour leurs travaux sur la microscopie par localisation ultrasonore et sur le chimie in situ par ultrasons.

David Maresca et Olivier Villemain reçoivent le "Young investigator award" au congrès européen de cardiologie.

David Maresca et Olivier Villemain reçoivent le "Young investigator award" au congrès EuroEcho-Imaging 2015 de la société européene de cardiologie à Séville, Espagne

Des travaux de l’Institut Langevin exposés à l’ESPCI dans le cadre de l’Année de la Lumière 2015

À l’occasion de l’année internationale de la lumière, cette exposition de photographies présente des recherches menées sur la lumière ou avec la lumière à toutes les échelles, de l’atome jusqu’aux galaxies. Elle recueille un petit échantillon des activités de recherche de laboratoires rattachés à la Communauté d’universités et d’établissements PSL – Paris Sciences et Lettres.


L’imagerie ultrarapide ultrasonore pour la localisation en profondeur super-résolue de la vascularisation

Les ultrasons ultrarapides ont pu observer, pour la première fois, les capillaires sanguins profondément dans le cerveau du rat. Cette démonstration in vivo de la microscopie par localisation ultrasonore ultrarapide (uULM) a été publiée dans Nature par vos collègues de l’Institut Langevin et de l’ESPCI.

Lien vers la publication


Marion Imbault reçoit le student award à l’ "Ultrasonic Symposium IEEE 2015"

Le 23 Octobre 2015, Marion Imbault a reçu le "student award" au congrès IEEE 2015 Ultrasonic Symposium pour ces travaux intitulés : "Robust sound speed estimation for hepatic steatosis assessment"


Roberts Prize - Prix du meilleur article de l’année 2014 dans Physics in Medicine & Biology

Jean Provost et ces co-auteurs reçoivent le Roberts Prize, prix du meilleur article de l’année 2014 dans Physics in Medicine & Biology pour leur article : "3D ultrafast ultrasound imaging in vivo" - Jean Provost, Clément Papadacci, Juan-Esteban Arango, Marion Imbault, Mathias Fink, Jean-Luc Gennisson, Mickaël Tanter, Mathieu Pernot
3D ultrafast ultrasound imaging in vivo Jean Provost et al 2014 Phys. Med. Biol. 59 L1

Prix de la meilleure présentation attribué à Alexandre Dizeux

Au 9ième workshop du Cancéropôle grand ouest intitulé "New Advances in animal models and preclinical imaging for translational research in cancerology", Alexandre Dizeux a reçu le prix de la meilleure présentation pour ces travaux : "In vivo discrimination of tumor modifications during antiangiogenic and cytotoxic therapy using ultrasonography modalities - Alexandre Dizeux,Thomas Payen, Guillaume Barrois, Michele Lamuraglia, Capucine Baldini, Delphine Le Guillou, Eva Comperat, Michael Oelze, Jean-Luc Gennisson, Mickael Tanter, Lori Bridal"

Colloque international en l’honneur du 70e anniversaire de Mathias Fink

The magic of waves

Jeudi 05 et Vendredi 06 Novembre 2015 - ESPCI, 10 rue Vauquelin, 75005 Paris, France

L’Institut Langevin organise un colloque scientifique international en l’honneur des 70 ans de son fondateur, Mathias Fink. Dans l’esprit des travaux pionniers menés par Mathias Fink, des personnalités scientifiques de grande renommée présenteront les avancées les plus récentes en physique des ondes dans des domaines aussi variés que la physique quantique, l’acoustique et l’optique des milieux complexes, l’imagerie médicale, la sismologie ou encore l’acoustique-sous-marine. En cette Année Internationale de la Lumière, les sujets liés à l’optique seront particulièrement mis à l’honneur.

Informations et inscriptions ici


Quand la lumière interdite permet la localisation axiale absolue des molécules fluorescentes

Des chercheurs de l’Institut viennent de publier dans Nature Photonics sur une méthode permettant l’observation d’échantillons biologiques avec une résolution 3D isotrope nanométrique.

N. Bourg, C. Mayet, G. Dupuis, T. Barroca, P. Bon, S. Lécart, E. Fort and S. Lévêque-Fort, Direct optical nanoscopy with axially localized detection, Nat. Photonics (2015)

Vidéo de présentation

Communiqué de presse


Grand prix scientifique de la fondation NRJ-Institut de France 2014 remis à Mickaël Tanter et son équipe

Le grand prix scientifique de la fondation NRJ-Institut de France a été remis le Mercredi 3 Juin 2015, à Mickaël Tanter et son équipe par Yves Agid, académicien, pour leurs travaux en "Neuro-Imagerie fonctionnelle".

Lien vers la fondation

Lien vers la vidéo


2015 RWB Stephens Prizes attribués à Thomas Chaigne, Diego Baresch et Eduardo Lopez Villaverde

Trois présentations impliquant des membres de l’Institut Langevin ont été récompensées au 2015 International Congress on Ultrasonics :

  • Light Control in Deep Tissue via Photoacoustic-guided Wavefront Shaping, Thomas Chaigne, Ori Katz, Jérôme Gateau, Emmanuel Bossy and Sylvain Gigan
  • Acoustical Tweezers : trapping elastic particles with a forward propagating beam of sound, D. Baresch, R. Marchiano and J.-L. Thomas
  • Noise filtering in the Synthetic Transmit Aperture imaging by Decomposition of the Time Reversal Operator : Application to flaw detection in coarse-grained stainless steels, Eduardo Lopez Villaverde, Sebastien Robert, Claire Prada.

Lien vers le site de la conférence


L’influence de la mécano-transduction dans la progression du cancer du colon suivi par ultrason

Jean-Luc Gennisson, Heldmuth Latorre et Mickaël Tanter publient dans la revue Nature sur l’influence de la mécano-transduction dans la progression du cancer du colon. Ces recherches sont issues d’une collaboration impliquant depuis plusieurs années, 4 équipes de recherche coordonnées par Emmanuel Farge, responsable de l’équipe "Mécanique et génétique du développement embryonnaire et tumoral" de l’UMR INSERM 168 à l’institut Curie.

Lien vers l’article


Prix de thèse et Prix Jeune chercheur de la SFGBM attribué à Clément Papadacci et Wojciech Kwiecinski

La Société Française de Génie Biologique et Médical, au cours du colloque RTIS (Recherche en Imagerie et Technologie pour la Santé) a remis le 27 Mars 2015 :

Le Prix de thèse Innovation dans le domaine du Génie Biologique et Médical à Clément Papadacci pour sa thèse intitulée : "Imagerie échographique ultrarapide du cœur et des artères chez l’homme : Vers l’imagerie ultrarapide 3D et l’imagerie du tenseur de rétrodiffusion ultrasonore"

Le Prix Jeune Chercheur à Wojciech Kwiecinsk


École d’été à Cargèse : Imaging, focusing and sensing in wave physics

Une école d’été intitulée "Imaging, focusing and sensing in wave physics" est organisée à Cargèse du 25 au 30 mai 2015.

Plus d’informations ici


Métamatériaux : l’invisibilité réinventée

Article à lire dans CNRS le journal.

Lien


Prix de la recherche Jean Langlois 2014 pour l’équipe POM

L’Equipe Physique des Ondes pour la Médecine reçoit le prix de la recherche Jean Langlois 2014, de la fondation Langlois (fondation de l’ouest) pour ces travaux sur l’imagerie cérébrale fonctionnelle par ultrasons.

Résumé : Imagerie fonctionnelle cérébrale par ultrasons (2011- 2014).

Depuis une dizaine d’années, l’Institut Langevin et plus particulièrement l’équipe Physique des Ondes pour la Médecine (POM), travaille sur des concepts révolutionnaires en imagerie échographique. Au sein de cette équipe, une nouvelle méthode d’imagerie ultrarapide par ultrasons a vu le jour et a permis de mettre au point le premier échographe ultrarapide complétement programmable sur le marché de l’imagerie médicale par le biais de la création d’une entreprise. Depuis 2011, l’équipe a pu montrer que l’utilisation d’une cadence d’imagerie ultrasonore très importante (plusieurs milliers d’images par seconde) permettait d’améliorer de manière très significative la sensibilité de l’imagerie Doppler. C’est sur cette base que l’équipe a développé un nouvel axe de recherche au laboratoire depuis quelques années : l’imagerie fonctionnelle par ultrasons (FUS). Cette technique a été appliquée au suivi de l’activité cérébrale au cours des crises d’épilepsie chez les rats anesthésiés et a permis pour la première fois dans des plans entiers du cerveau de visualiser la propagation d’une crise d’épilepsie pendant plusieurs minutes après injection d’une drogue. Depuis nous avons pu montrer l’originalité de cette technique FUS, sa complémentarité et son apport en neurosciences pour différentes études. Par exemple, pour la première fois nous avons pu imager l’activité du cortex piriforme dans la localisation des odeurs chez le rat in vivo. Dans une autre application, le cerveau peut être étudié au repos à travers l’étude de ces connectivités (resting state). Aujourd’hui, au-delà de ces preuves de concept, l’objectif de l’équipe est d’introduire le FUS comme une modalité à part entière en imagerie des neurosciences et en imagerie neurologique clinique avec une nouvelle technique ultrasonore actuellement très peu présente dans ces domaines. L’équipe travaille sur des protocoles d’imagerie animale où le crâne de l’animal est conservé, de nouvelles méthodes d’imagerie ultrasonores transcrâniennes, des sondes ultralégères portatives pour les animaux se déplaçant librement et sur le transfert de cette technologie vers la neuro-imagerie clinique.


Rémi Carminati nommé Fellow de l’Optical Society of America

Rémi Carminati vient d’être nommé Fellow de l’Optical Society of America, une distinction récompensant des chercheurs ayant apporté une contribution significative au développement de l’optique et de la photonique.

Nouveaux Fellows de l’OSA


Mickaël Tanter reçoit le prix Opecst de l’INSERM

Mercredi 3 Décembre 2014, Mickaël Tanter reçoit le prix Opcest-INSERM. Ce prix remis conjointement par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques et l’Inserm vise à récompenser un chercheur pour son implication dans la valorisation des résultats de la recherche.

La cérémonie

Le portrait du chercheur


Une propriété invariante de la diffusion d’ondes en milieu désordonné

Des chercheurs de l’Institut Langevin (ESPCI ParisTech/CNRS, équipe de Rémi Carminati et Romain Pierrat), du Laboratoire Kastler-Brossel (ENS/UPMC/CNRS, équipe de Sylvain Gigan) et de l’Institut de Physique Théorique de l’Université Technique de Vienne (équipe de Stefan Rotter) viennent de mettre en lumière une propriété fondamentale et universelle du transport en milieu désordonné, jusque-là méconnue. Ces chercheurs ont en effet montré que l’invariance de la longueur moyenne des trajectoires, connue dans le cadre du transport diffusif, persiste pour le transport d’ondes dans tous les régimes, de la faible diffusion (transport balistique) à la diffusion multiple forte (régime diffusif), et même dans le régime extrême de localisation d’Anderson

Ces travaux sont publiés dans la revue PNAS.


Imagerie fonctionnelle cérébrale du nouveau-né

Les travaux de thèse de Charlie Démené sur l’imagerie fonctionnelle ultrasonore du nouveau né sont mis a l’honneur dans le mensuel Science et Avenir du mois de décembre consacré a la High Tech révolutionnée par la science.

Sciences et Avenir


Focus dans le magazine du parisien sur l’élastographie du foie

Dans le magazine du Parisien du 14 Novemebre 2014 ; Thomas Deffieux, Jean Luc Gennisson et Mickael Tanter démontrent avec leurs collègues du service d’hépatologie de l’hopital Cochin l’efficacité clinique de l’Imagerie d’élasticité quantitative (Shear Wave Elastography) inventée a l’institut Langevin pour le diagnostic du degré de fibrose du foie.

Vers l’article


Rendre un verre de lait transparent !

Les milieux opaques réfléchissent fortement la lumière si bien qu’on ne peut généralement pas voir à travers. Toutefois ils peuvent apparaitre transparents s’ils sont traversés par une combinaison spécifique d’ondes incidentes. Des chercheurs de l’Institut Langevin (CNRS/ESPCI ParisTech) sont parvenus à obtenir à la demande une transmission ou une réflexion totale des ondes acoustiques traversant un milieu désordonné bidimensionnel. Ils démontrent ainsi comment rendre n’importe quel milieu opaque parfaitement transparent ou réfléchissant. Ces travaux sont publiés dans Physical Review Letters.

Le lien vers l’article

Le lien vers le synopsis de Physics


Focus sur les "miroirs magiques" dans Le Monde 22 Octobre

Geoffroy Lerosey, Nadège Kaina, Mathieu Dupré et Mathias Fink publie dans "Le Monde" du 22 Octobre 2014 sur les "miroirs magiques", systèmes reconfigurables pour adapter les réseaux wifi à leur environnement : Un " mur " qui discipline les ondes

L’imagerie de la connectivité fonctionnelle cérébrale par ultrasons fonctionnels est démontrée pour la première fois par l’institut Langevin dans Nature Communications

Des chercheurs de l’institut viennent de démontrer que le fUltrasound est capable d’imager la façon dont les régions cérébrales sont connectées fonctionnellement en étudiant les variations lentes hémodynamiques du cerveau au repos. Ces résultats ouvrent la voie au suivi de la connectivité fonctionnelle chez l’animal éveillé dans de nombreuses pathologies telles qu’en particulier la maladie d’Alzeihmer, la maladie de Parkinson, ou de manière plus générale toutes les pathologies du cerveau.

Nature Communications


Prix de thèse de la recherche interdisciplinaire Nano-K 2014 decerné à Thomas Barroca

Le prix de thèse de la recherche interdisciplinaire Nano-K 2014 vient d’être décerné à Thomas Barroca pour ses travaux sur la microscopie supercritique plein champ pour l’observation des membranes cellulaires.


Une nouvelle technique simple et « naturelle » pour acquérir des images déjà compressées

Des chercheurs de l’Institut viennent de mettre au point une nouvelle technique d’imagerie optique comprimée permettant d’acquérir efficacement des images de bonne résolution en plaçant simplement un milieu diffusant naturel, comme par exemple une fine couche de peinture blanche, entre l’objet et les capteurs.

Lien vers la Lettre de l’Innovation du CNRS

Lien vers l’article dans la revue Scientific Report


Vers une chimiothérapie sans effets secondaires ?

Olivier Couture et Mickaël Tanter et les laboratoires et microfluidique et chimie organique de l’ESPCI ont réussi à induire à distance, par impulsions ultrasonores ciblées, une réaction chimique. Ceci permet d’envisager la synthèse localisée et en quantité maîtrisée d’agents thérapeutiques puissants.

Cette première démonstration permet d’envisager la production in situ de médicaments uniquement dans les tissus malades (tumeurs cancéreuses par exemple) identifiés par imagerie médicale.

Marine Bézagu, Claudia Errico, Victor Chaulot-­Talmon, Fabrice Monti, Mickaël Tanter, Patrick Tabeling, Janine Cossy, Stellios Arseniyadis & Olivier Couture High Spatiotemporal Control of Spontaneous Reactions Using Ultrasound-­Triggered Composite Droplets J. Am. Chem. Soc. 136, 7205- 7208, 2014

DOI : http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021...


L’imagerie des odeurs

L’imagerie fonctionnelle par ultrasons, appelée également "fUltrasound", a permis récemment de fournir la première visualisation in vivo de l’activité du cortex piriforme de rats pendant la perception des odeurs. Cette structure du cerveau profonde joue un rôle important dans l’olfaction et était inaccessible à l’imagerie fonctionnelle jusqu’à présent. Ce travail met également en lumière de nouvelles approches sur le fonctionnement encore mal connu du système olfactif, et notamment la façon dont l’information est traitée par le cerveau. Cette étude est le résultat d’une collaboration entre l’équipe dirigée par M. Tanter à l’Institut Langevin (CNRS / INSERM / ESPCI ParisTech / UPMC / Université Paris Diderot) et celle conduite par Hirac Gurden dans le Laboratoire Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie (CNRS / Université Paris-Sud / Université Paris Diderot). Leurs résultats sont publiés dans NeuroImage en date du 15 Juillet 2014.

Functional ultrasound imaging reveals different odor-evoked patterns of vascular activity in the main olfactory bulb and the anterior piriform cortex. B.F. Osmanski, C. Martin, G. Montaldo, P. Lanièce, F. Pain, M. Tanter, H. Gurden. NeuroImage 2014. 95C:176-184

DOI : http://dx.doi.org/10.1016/j.neuroim...

CNRS Press Release : http://www2.cnrs.fr/sites/en/fichie...


Charlie Demené reçoit le student award à l’ "Ultrasonic Symposium IEEE 2014"

Le 6 Septembre 2014, Charlie Demené a reçu le "student award" au congrès IEEE 2014 Ultrasonic Symposium pour ces travaux intitulés : "Comparison of tumor microvasculature assessment via Ultrafast Doppler Tomography and Dynamic Contrast Enhanced Ultrasound"


World congress of Biomechanics 2014, le "Student award" a été décerné à Guillaume Dubois et Charlie Demené

Au "World Congress of Biomechanics" qui a eu lieu à Boston les 7-11 Juillet 2014, le "Student award" a été décerné à Guillaume Dubois et Charlie Demené pour leur travaux respectifs :

"A reliable protocol for shear wave elastography of lower limb muscles at rest and during passive stretching"

"Ultrasound Ultrafast Imaging : application to the 2D Mapping of cerebral vascular Resistivity and tissue Elasticity in the preterm infant brain"


Recrutement : Poste de Maitre de conférences en optique des milieux complexes

L’ESPCI ParisTech recherche un maitre de conférences en optique des milieux complexes dont l’activité de recherche se déroulera à l’Institut Langevin.

  • Inscriptions et dépôt des dossiers du 01/09/2014 au 03/10/2014 sur le site de la Mairie de Paris ;
  • Épreuves orales à partir du 03/11/2014.

Plus d’informations


Publication : Contrôle spectral de lasers aléatoires

Des chercheurs de l’Institut, en collaboration avec le laboratoire de Physique de la Matière Condensée à Nice, viennent de publier un article dans Nature Physics sur le contrôle spectral d’un laser aléatoire par adaptation cohérente du faisceau pompe.

Lien vers l’article | Lien vers le News and Views


Publication : Génération de vagues scélérates par retournement temporel

Mathias Fink, en collaboration avec Amin Chabchoub de la Swinburne University of Technology de Melbourne en Australie, vient de publier dans Physical Review Letters un article sur la génération de vagues scélérates par retournement temporel.

Lien vers l’article | Lien vers le viewpoint


Recrutement : Poste de Maitre de conférences en optique

L’ESPCI ParisTech recherche un Maitre de conférences en optique dont l’activité de recherche se déroulera à l’Institut Langevin.

Cliquez ici pour plus d’informations.


Tribune : Médecine du futur : à quoi ressembleront les échographies dans 50 ans ?

A l’occasion des 50 ans de l’INSERM, Mickael Tanter signe une tribune dans le Huffington Post sur l’échographie du futur. Médecine du futur : à quoi ressembleront les échographies dans 50 ans ?


Quand le désordre fait tourner les ondes en boucle

Des chercheurs de l’Institut en collaboration avec leurs collègues de l’université du Manitoba (Canada) et du LPMMC (CNRS, Grenoble) ont étudié la diffusion des ultrasons par un réseau aléatoire de billes d’aluminium. Ils ont mis au point une méthode expérimentale permettant d’isoler les ondes suivant des boucles de diffusion récurrente au sein du milieu désordonné. Ils ont prouvé que leur contribution était largement prédominante au seuil de la localisation d’Anderson et que donc la plupart des ondes tournaient en boucle au sein du milieu.

Pour plus d’informations, voir l’article dans Phys. Rev. Lett.


Colloque OptDiag 2014

La neuvième édition d’Optdiag, colloque national et pluridisciplinaire sur le thème du diagnostic et de l’imagerie optiques en médecine, se déroulera à l’Institut de Physique du Globe de Paris du 14 au 16 mai 2014. L’objectif de cette réunion est de favoriser les échanges entre des groupements de recherche différents et complémentaires dans le domaine de l’optique biomédicale. Elle est également incitatrice de collaborations plus larges Recherche-Industrie. Une attention toute particulière est portée sur les applications concrètes en collaboration avec les médecins dans les centres hospitaliers. Nous attachons une grande importance à la simplicité des échanges et à la convivialité. Ainsi tous les exposés et les discussions sont en français, et les étudiants en doctorat sont invités à présenter leurs travaux et à participer aux débats. Le brassage thématique et humain que ce colloque suscite permet en outre de dresser un bilan actualisé des activités de recherche dans le domaine du diagnostic optique en médecine.

Pour plus d’informations, voir le site d’OptDiag.


Vente du livre OptDiag 2012

Les textes formant cet ouvrage réunissent la majeure partie des 90 communications présentées lors du 8ieme colloque « OptDiag » (Optique et Diagnostic) du 9-11 mai 2012 qui s’est déroulé à l’ENSTA ParisTech.

Cet ouvrage s’inscrit au cœur des évolutions techniques et des interrogations actuelles sur la manière dont l’optique et la biologie se fécondent mutuellement pour faire émerger de nouvelles connaissances. Ce livre est le premier ouvrage de Biophotonique Générale (de langue française) couvrant pratiquement tous les domaines. Il balaie les champs du diagnostic et d’une manière moindre ceux des photo-thérapies et des photo-actions comme par exemple l’optogénétique.

Les thèmes sont regroupés en huit domaines : imagerie cohérente, imagerie en lumière diffuse, microscopies super-résolues, imagerie multi-photonique, mesures optiques quantitatives, sondes luminescentes, suivi optique des actions thérapeutiques, photodiagnostic in vivo.

Ce panorama sera très utile à tous les acteurs de la recherche (techniciens, ingénieurs, chercheurs, médecins et industriels) dans l’optique biomédicale et les spécialités médicales concernées. Il permettra aussi aux étudiants de l’enseignement supérieur d’avoir une vue complète de cet effort pluridisciplinaire.

Pour se procurer cet ouvrage, merci de contacter François Ramaz (francois.ramaz (arobase) espci.fr)


Un doctorant de l’Institut à l’honneur

Mickaël Busson, doctorant de l’Institut encadré par Sébastien Bidault, a reçu le prix de thèse national en recherche interdisciplinaire de C’Nano.


Des chercheurs de l’Institut publient dans Nature Photonics

T. Chaigne, O. Katz, A. C. Boccara, M. Fink, E. Bossy et S. Gigan viennent de publier un article dans Nature Photonics sur le contrôle non-invasif de la lumière en milieu diffusant.

Lien vers l’article


Façonner la lumière

PDF - 932 ko

Un après-midi d’exposés est organisé sur la thématique Façonner la lumière jeudi 7 novembre de 14h à 18h, Salle Dussane, École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, Paris.


Conférence expérimentale à l’ESPGG lundi 23 septembre 2013

Geoffroy Lerosey, Fabrice Lemoult et Nadège Kaina donneront une conférence expérimentale à l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes sur la manipulation du son avec des bouteilles de soda le lundi 23 septembre 2013 à 18h30.

Annonce sur le site de l’ESPGG


Clément Papadacci a reçu le student award a la conférence IEEE-UFFC 2013.

Clément Papadacci a reçu le student award a la conférence IEEE-UFFC 2013 pour ces travaux intitulés : "Towards Backscattering Tensor Imaging (BTI) : Analysis of the Spatial coherence of ultrasonic speckle in anisotropic soft tissues"


Focus on Metamaterials in Le monde and Nature Physics - How to guide sound with soda cans

Des canettes de soda pour guider le son

Le Monde

Wave propagation control at the deep subwavelength scale in metamaterials

Nature Physics


Focus sur les Métamatériaux dans Le monde et Nature Physics - Comment guider le son avec des canettes

Des canettes de soda pour guider le son

Le Monde

Wave propagation control at the deep subwavelength scale in metamaterials

Nature Physics


L’institut Langevin change d’adresse : 1 rue Jussieu 75005 Paris

L’institut Langevin se trouve désormais au 1 rue Jussieu


Haut de page