Contrôle non destructif



Contrôle non destructif d’un roulement à billes employé en aéronautique.
Une impulsion laser infrarouge de forte puissance (non visible sur cette photo) est focalisée en un point de la surface du matériau à inspecter. La dilatation thermique qui en résulte donne naissance à une onde acoustique de surface, que l’on détecte de l’autre côté de la bille. Grâce à une sonde laser interférométrique (faisceau rouge), la composante normale du déplacement engendré par l’onde est mesurée et représentée ici après propagation sur un tour et cinq tours. A ces fréquences ultrasonores, l’excellente précision de la sonde permet de détecter des déplacements de l’ordre de l’angström. Ici le comportement dispersif de l’onde de surface apparaît clairement. L’analyse des signaux permet de caractériser l’état de surface du matériau en détectant la présence d’éventuelles fissures (D. Clorennec – LOA , Paris).

Haut de page